Jean Royère.pdf

Jean Royère

Pierre-Emmanuel Martin-Vivier

Jean Royère 1902-1981 est né à Paris dans une famille bourgeoise cultivée et stricte, qui allie des origines provinciales à une grande ouverture sur le monde, Jean Royère manifeste très jeune son goût pour la décoration. A lâge de trente ans, après voir tenté de suivre une carrière plus conforme à la volonté de ses parents, il fait de brillants débuts de décorateur. Se pliant pendant les premières années, avec facilité et talent, aux contraintes dun fonctionnalisme incontournable, il se montre parfaitement apte à réaliser du mobilier de série. Le boudoir quil présente au Salon des artistes décorateurs de 1939 marque de manière provocante le retour de lornement dans la décoration. Des premiers motifs, comme le chevron ou la sinusoïde, aux formes biomorphiques, du fauteuil Eléphanteau au lampadaire Liane, Royère développe dès lors avec virtuosité toutes les combinaisons dun répertoire ornemental très personnel. Fin observateur de la société qui lentoure et attentif à la création contemporaine, il découvre dès la fin des années 30 chez les Scandinaves et les Italiens, notamment Alvar Aalto et Gio Ponti, des formes nouvelles et surtout une éthique dont il saisit limportance et qui seront déterminantes pour lévolution de son travail. Ce livre analyse dune manière très complète lœuvre considérable dun homme qui, entre 1931 et 1972, a réalisé plus de mille projets à travers le monde - de laménagement de la cité ouvrière dAplemont, dans le Nord de la France, à la décoration du palais du Shah dIran -, créant avec légèreté et humour un style en rupture totale avec le passé. Il est étonnant de voir combien ce style, qui évoque si justement le désir de liberté et dinsouciance dune époque, correspond à certaines aspirations très actuelles et garde aujourdhui toute sa séduction.

Jean Royère commence sa carrière de décorateur dans les années trente. Le recours à l’ornement et aux matériaux naturels devient vite la clef de voûte de son travail. Emblématique de son œuvre, le canapé Boule de 1947 est sans structure apparente, comme un volume aux contours organiques. Cette forme libre ne se limite pas qu’aux meubles puisque le tapis décrit l’ombre du Jean Royère Furniture - 1stdibs

9.31 MB Taille du fichier
9782909283708 ISBN
Jean Royère.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.hanlonbrothers.com.au ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Jean Royère choisit d’embrasser la carrière de décorateur tardivement, après avoir débuté dans la banque et l’exportation. C’est à partir de 1931 que Royère commence à se familiariser avec les métiers du meuble, faubourg Saint-Antoine. Très rapidement, Jean Royère remporte concours et prix et se fait connaitre dans le milieu des décorateurs et de la clientèle parisienne Jean Royère - “Ours Polaire” sofa, 1950s | Phillips

avatar
Mattio Müllers

Jean Royère décorateur à Paris, catalogue d'exposition, Musée des Arts Décoratifs, Paris, 8 octobre 1999-30 janvier 2000, p. 26 Pierre-Emmanuel Martin-Vivier, Jean Royère, éd. Norma, Paris, 2002, pp. 265, 268-269, 274 Jean Royère, catalogue des galeries Jacques Lacoste et Patrick Seguin, vol.2, Paris, 2012, pp. 30-31. Description. Fig. 1. untitled. Suggested Lots. ACCÉDER AU LOT. Arts Jean Royère - Evene.fr

avatar
Noels Schulzen

Estimation et cote de Jean Royere | Expertise gratuite

avatar
Jason Leghmann

Jean Royère (1871-1956) - BnF

avatar
Jessica Kolhmann

Jean ROYÈRE (1902-1981) - Marc Maison Ayant un père haut fonctionnaire, Jean Royère (3 juillet 1902, Paris – 14 mai 1981, Pennsylvanie) passe une enfance agréable dans la capitale. Après des études de droit et une formation en Angleterre, il travaille au Havre dans l'import-export de ses 24 à ses 29 ans. Cette profession lui garantie un bon niveau de vie. Cependant, ce jeune homme va quitter cette carrière confortable